DCL – LSF

Vous vous intéressez à la Langue des Signes Française, vous souhaitez rajouter cette compétence linguistique dans votre CV, vous souhaitez progresser pour être capable de communiquer avec des personnes malentendantes ?…

Que vous soyez sourd, malentendant ou entendant, quel que soit votre objectif,  le diplôme de Compétences en Langue des Signes Française vous permettra de valoriser vos compétences au sein de votre entreprise, pour la recherche d’un emploi et/ou pour votre développement personnel.

A qui s’adresse le DCL – LSF ?

Le Diplôme de Compétences en Langue des Signes Française (DCL- LSF) est un diplôme national professionnel du ministère de l’Éducation Nationale.

Le DCL a été créé spécialement pour les adultes et correspond aux besoins du monde professionnel.

Son originalité : évaluer les compétences langagières dans une situation donnée.

Pour les salariés, demandeurs d’emploi, stagiaires de la formation professionnelle, étudiants et particuliers, cette démarche peut s’inscrire dans une perspective de :

  • développement personnel
  • d’insertion professionnelle
  • de reconversion
  • d’évolution et de mobilité

Pour en savoir + sur le DCL :

Préparer le DCL – LSF avec CFLSL, centre accrédité

Le Centre de formation est accrédité « Centre de préparation aux épreuves du Diplôme de Compétence en Langues « .

PREPARATION AU DCL- LSF

Vous allez préparer votre examen DCL-LSF dans d’excellentes conditions. Nos trois formateurs ayant eux-même passé et réussi l’examen (niveau maximal C1) peuvent adapter leur pédagogie à la préparation du DCL.

Une préparation spécifique au DCL-LSF ne peut se faire qu’à partir du niveau  A2, soit 240h de formation chez nous.

Le CFLSL vous proposera une formation adaptée et conforme au Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues (CECRL).

La préparation permet de s’entraîner pour valider des compétences en Langue des Signes sur les points suivants :

  • compréhension d’un locuteur signant en direct ou en vidéo
  • expression en Langue des Signes
  • l’interaction avec un locuteur signant en direct ou en visio.

Vous travaillerez sur les annales d’examen du DCL-LSF pour vous préparer à la compréhension  de vidéo, de textes et à la capacité à produire des vidéos LSF. A l’issu de la préparation, vous serez convoqué à passer le DCL dans un centre d’examen.

Plus d’infos sur la préparation au DCL-LSF : contact

Comment se déroule l’examen ?

L’évaluation porte sur la capacité du candidat à utiliser la langue dans une situation donnée.

L’épreuve dure 2h30. Il s’agit d’une étude de cas où s’enchaînent des tâches variées, comme dans la vie professionnelle, sur la base d’un scénario. L’examen comporte 5 phases :

Phase 1  : Lecture d’un document écrit

Phase 2  : Visionnage des documents vidéo

Préparation de l’entretien oral

Phase 3 : Présentation et proposition des choix en interaction avec un locuteur signant soit par Webcam soit en face à face avec l’examinateur.

Phase 4 : Discussion et questionnement

Phase 5 :  Ecriture puis enregistrement d’une vidéo en LSF

Tous les détails du déroulement dans le livret de présentation du centre d’examen inclus dans notre livret d’accueil stagiaire.

Inscription et passage du diplôme

Suivant les financements ou sur simple demande de votre part lors de votre formation, nous nous occupons de vous inscrire dans un des trois centres d’examen DCL LSF les plus proches : Poitiers, Clermont-Ferrand ou Toulouse.

Cet examen est le même à chaque fin de niveau, il sert à vous positionner en langue et a le même coût d’inscription à chaque inscription : 100 euros.

Donc si vous suivez la formation jusqu’à la fin du B1, rien ne sert de le passer à la fin du niveau A2 d’apprentissage (sauf si l’organisme qui vous finance impose que la formation soit sanctionnée par un diplôme). 

Suite à l’examen, explication des validations :

A2 = validation A2 

Le(la) candidat(e) démontre qu’il(elle) peut remplir la mission proposée par le scénario de façon minimal en restituant à l’écrit et à l’oral les informations de base. Il(elle) peut les présenter en utilisant la langue d’un façon élémentaire, sait poser des questions simples et répondre à un questionnement portant sur des données prévisibles.

B1 = validation B1-1

Le(la) candidat(e) démontre les compétences requises pour l’obtention du niveau A2. Il(elle) est également à même de trier les informations utiles à la réalisation de la mission. Sa présentation comporte, à l’écrit comme à l’oral, un début d’organisation ; il(elle) est capable de participer à un échange de type informatif dans un contexte prévisible en utilisant une langue simple.

B1 = validation B1-2

Le(la) candidat(e) est dès lors capable de traiter les informations pertinentes pour l’accomplissement de sa mission. Il(elle) les présente à l’écrit comme à l’oral en les sélectionnant et en les organisant pour justifier ses choix. il(elle) utilise un langue ne comportant pas d’entrave majeure à la communication.

B2 = validation B2

Le(la) candidat(e) fait preuve de qualités d’initiative et d’autonomie dans le traitement de l’ensemble de l’information et dans sa hiérarchisation. Il(elle) participe activement à un échange sans être dérouté par l’imprévu, s’exprimant dans un langue correcte et variée